You are using an outdated browser

In order to deliver the greatest experience to our visitors we use cutting edge web development techniques that require a modern browser. To view this page please use Google Chrome, Mozilla Firefox or Internet Explorer 11 or greater

L'Exposition

12 mai 2017 – 17 septembre 2017

Cette fin de siècle fut une période de grande agitation politique et de transformation culturelle à Paris. La longue crise économique et les problèmes sociaux favorisèrent la formation de groupes de gauche radicale et une vague conservatrice successive s’imposa en France à la fin des années 1890. En 1894 le président Sadi Carnot fut victime d’un assassinat anarchiste, alors que l’affaire Dreyfus allait diviser le pays suite à la condamnation injuste pour trahison d’un officier juif-alsacien dénommé Alfred Dreyfus. Ces évènements mirent en évidence la polarisation qui existait en France entre bourgeois et bohèmes, conservateurs et radicaux, catholiques et anticléricaux, antirépublicains et anarchistes.

Une série de mouvements artistiques reflétant les différentes facettes de ce moment trouble surgit alors. Fin 1880 une génération de créateurs apparaît englobant les néo-impressionnistes, les symbolistes et les nabis. Les thèmes qu’ils abordaient étaient fondamentalement similaires à ceux de leurs prédécesseurs impressionnistes, du reste toujours en activité : le paysage, la ville moderne et les loisirs ; mais leur traitement était différent, ils y ajoutaient effectivement des scènes introspectives et des visions fantastiques. La volonté avant-gardiste de capter spontanément l’instant fugace de la vie ambiante se transforma en peintures soigneusement composées et finalisées en quête d’un naturalisme non plus axé sur la forme et l’exécution, mais recherchant plutôt à susciter émotions, sensations et réactions psychiques chez l’observateur. Mêmes si leurs positions s’avéraient parfois contradictoires, ces peintres partageaient le désir de créer un art de portée universelle et certains d’entre eux intégraient d’ailleurs des groupes différents. Analysés dans leur ensemble, les styles variés de cette décennie turbulente représentent un panorama complexe de théories esthétiques et philosophiques divergentes, et incarnent les évènements déstabilisants présents à l’aube du nouveau siècle.

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et vous offrir un service plus personnalisé. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation.
Pour changer la configuration ou obtenir davantage d’information, veuillez consulter notre politique de cookies